Le remue-méninge ou brainstorming en 3 étapes

Le remue-méninges encore appelé brainstorming en anglais est une activité de créativité. Selon Wikipedia, le Brainstorming «est une technique de créativité de groupe par laquelle des efforts sont faits pour trouver une conclusion à un problème spécifique en rassemblant une liste d’idées spontanément apportées par ses membres»

Cette activité de brainstorming est utilisée par de nombreuses entreprises pour résoudre des problèmes. Beaucoup d’entreprises prospères ont des employés qui participent à des sessions de brainstorming efficace. Cela les aide à exprimer des nouvelles idées pour mieux satisfaire leurs clients. C’est ainsi qu’elles arrivent à sortir des sentiers battus afin de résoudre les problèmes de façon créative.

Les environnements corporatifs trop stricts sont souvent restrictifs et ne favorisent pas la libre circulation des idées, tandis que les superviseurs qui donnent à leurs employés du temps libre pour poursuivre des projets familiers, peuvent avoir plus de facilité à organiser des discussions de brainstorming.

Un changement de situation par rapport à la satisfaction client peut être une bonne raison d’organiser un brainstorming permettant aux employés de se sentir libres d’exprimer des idées originales.

Avant une séance de remue-méninges, il convient de prévenir les participants : envoyez un courriel à vos employés pour leur faire connaître le problème à régler, et que tout le monde sera tenu de donner une opinion unique.

Cela leur donne le temps de penser non seulement à une, mais de nombreuses théories qui ne seront probablement pas apportées par un autre employé.Le jour désigner une personne pour animer la séance. Tout d’abord, assurez-vous que votre séance de brainstorming pose une question à laquelle tout le mondre devrait répondre. L’animateur  doit écrire la question centrale au milieu du document de travail, ou projeter sur power point.

Les participants disposent d’un temps pour proposer toute sorte de solutions aléatoires liés au à la question posée.

La règle d’or est : tout est permis pas de réponse saugrenue. Lorsque le brainstorming est productif, plusieurs idées sont recueillies. L’animateur de la séance de Brainstorming – remue-méninge devrait s’assurer que tous les membres de l’équipe participent et expriment leurs opinions. Personne ne devrait être en retrait. Une fois que les propositions aléatoires sont épuisées, l’animateur du groupe devrait obtenir des réponses à la question en faisant le tri. Mais avant, il convient de trier et d’organiser les idées.

Une fois la phase brainstorming terminée, proposez aux membres de l’équipe de regrouper ces idées en thème.

S’il y a assez d’idées, regroupez-les en catégories. Commencer à éliminer les sujets redondants et organiser les pistes intéressantes comme des grandes lignes.

Il est conseillé d’organiser deux séances de brainstorming en faisiant une pose entre les deux.

Après avoir organisé les idées de la première séance, vous avez une première réponse sous forme de grandes lignes. Il est temps de relancer une deuxième séance en proposant cette solution partielle. Ce qui fera réagir encore lors de la deuxième cession de remue-méninges.

 

Par exemple à la première séance, la question était : comment mieux satisfaire les clients ?

Vous avez recueilli les grandes lignes suivantes :

  • Inviter les clients à des visites de notre site
  • Répondre en 24h à toutes les situations bloquantes des clients

Lors de la session 2, vous allez reposer la question : comment encore mieux satisfaire nos clients ?

Hormis ces deux réponses ?

Toute référence à une suggestion similaire dans la première discussion ne sera pas acceptée.

Bien que ce processus soit certainement plus lent, il appartient à l’animateur du groupe de motiver les membres du groupe jusqu’à ce qu’un nombre acceptable de suggestions soit atteint. Organisez ces explications en thèmes et en un aperçu, comme cela a été effectué initialement. Cette nouvelle liste sera votre liste non conventionnelle.
Une fois que les deux phases de remue-méninges ont été créées, discutez avec votre groupe pour voir si d’autres idées peuvent émerger.

A la troisième étape, faites le point avec les membres de votre groupe. Lancez leurs des défis, par exemple qui peut imaginer la solution la plus folle, sans retenue, toujours pour répondre au problème posé. Dites-leur que l’idée la plus stupide sera récompensée. Cette lutte sans restriction doit être humoristique et légère. L’animateur du groupe doit être assez social pour réussir cette étape.

Ces trois étapes vous ont permis de recueillir trois sortes de réponses. Les trois types de listes ont été créés. Vous disposez maintenant de différentes pistes sérieuses constituées avec vos pairs pour la résolution de votre problème.

Vous pouvez aussi effectuer ce travail avec deux groupes différents et comparer les résultats. Le brainstorming peut aussi se réaliser à l’écrit.

Dans ce cas, on écrit une idée par post-it lors de la première phase. Une lecture est faite au groupe et la synthèse est faite à l’orale avant la deuxième phase.

Vous avez certaines quelque chose à dire, alors, allez-y!

Be Sociable, Share!