cycle de vie documentationOn parle de cycle de vie d’un document du point de vue du lecteur. Il comprend trois parties : la phase de développement, le stade de la lecture, et l’étape de l’action.

Dans les articles précédents, nous avons abordé la définition de l’objectif et celle des cibles. Ces deux aspects font références à la phase de développement ou encore de rédaction du document. La phase de développement implique la personne qui conçoit le document, les publics primaires et secondaires destinataires, et celui qui rédige. L’étape de lecture implique les publics primaires et secondaires, et l’étape de l’action implique les lecteurs ciblés et même d’autres publics (des auditoires tertiaires) qui pourraient être touchés par ce qui est écrit dans le document.
Stade de développement : Dans le stade de développement le rédacteur doit avoir des contacts fréquents ou se rapprocher le plus possible de ces cibles. L’approche QQQOPC (Qui, Quoi, Quand, Où, pourquoi et comment) est utile ici. Par exemple, pour la vente d’un produit, le commercial doit collecter des informations sur l’entreprise de sa cible, afin d’effectuer une proposition convaincante, encadrée, pertinente.

Viennent ensuite la phase de la lecture et de l’action de votre destinataire.

Étape de lecture : Cette phase correspond au moment où votre interlocuteur reçoit votre message et le découvre. Dans la phase de lecture du document votre lecteur va vient entre les différents niveaux. Si vous avez effectué un travail efficace précédemment, le lecteur doit être convaincu car vous vous adressez à lui, et vous répondez à sa problématique. Puisque vous l’appelez ensuite à l’action, voyons ce qui se passera.

Étape de l’action : Au stade de l’action vous inviter votre lecteur à faire des choix, s’engager sur une évolution future. Cette action, pour être efficace ne doit pas être très engageante. Elle doit intéresser votre lecteur et ne représenter aucun risque pour lui.
C’est pourquoi il est important de comprendre la motivation de vos cibles et d’effectuer sérieusement le travail prévu précédemment car il contribue à la définition d’éléments pertinents qui fonderont la base de votre relation client.

Toutefois, il y a des moments où vous ne connaitrez rien de vos lecteurs ou utilisateur de vos produits. En réalité, il n’est pas facile de comprendre ce que le public sait déjà ou veut. Dans ce cas, reposez-vous sur votre stratégie précise. Concevez un message générique en vous basant sur la description de vos cibles marketing. Le risque est que vous n’intéresserez que peu de publics, et donc vos retours seront faibles. Dans ce cas, appuyez-vous les faibles retours pour commencer par construire votre relation client.

Republished by Blog Post Promoter

stratégie de communication cible

stratégie de communication cibleDans cet article qui fait suite à l’article “Les éléments de votre stratégie de communication dans la relation client“, nous aborderons le ciblage. En effet, lorsqu’on communique, on s’adresse à une cible.

L’analyse des cibles correspond au processus de collecte d’informations concernant les destinataires de votre message. Connaître vos cibles et plus largement les destinataires de vos messages contribue à créer une communication personnalisée et à adapter votre message aux besoins et aux attentes des cibles visées. Il contribue donc à instaurer votre relation client et votre processus de communication.

Pour identifier vos cibles, vous devez commencer par les définir, les caractériser, puis les rechercher. Cette recherche s’effectue dans l’intention de répondre à une de leurs attentes. Car pour être pertinent, votre auditoire doit aimer lire vos messages ou vraiment être intéressé.

 Dans la relation client, votre démarche directe ou indirecte, suit toujours les étapes de découverte du prospect, la manifestation d’une attention distinguée et l’intérêt pour lui, avant de lui proposer votre offre. Sur internet, la pratique de cette démarche revient à établir un lien fiable, pertinent à travers du contenu, une implication personnelle directe et claire autant que possible.

Pour attirer l’attention de votre auditoire, vous pouvez soit confronter votre message à d’autres idées familières à votre public, ou lui trouver une originalité pour que votre message se démarque. Un message est pertinent lorsqu’il tient compte des principaux points suivants :

la fixation d’objectif : il doit être défini et formulé dans le souci d’atteindre l’objectif fixé précisément.  En d’autres termes, vos objectifs déterminent ou influencent vos approches différentes et toute votre communication devrait être très structurée et orientée vers les résultats escomptés.

vos cibles : il s’agit de prendre en compte vos cibles et vous adresser à elles en priorité. Votre message doit toujours être centré sur le récepteur et axé sur le message à transmettre.

Transmission de l’information : il s’agit de la manière la plus efficace pour transmettre votre message. En utilisant des exemples et des illustrations, et en prêtant attention à la façon dont vous organisez le contenu, vous augmentez vos résultats.

Lors de la rédaction de votre message, voici quelque précaution à prendre. Vous devez penser à maintenir l’attention du lecteur, prêter attention à la présentation et qualité du document, en plus du contenu et de la manière de votre formulation. L’impact visuel d’un document peut être amélioré en utilisant les rubriques, organisation du texte de sorte qu’il soit visuellement facile à suivre, en accordant une attention à la taille et l’aspect des lettres, puis à la vérification de l’orthographe et de la grammaire.

Vous avez certainement des choses à dire, alors allez-y !

Republished by Blog Post Promoter

Pour votre développement commercial, la démarche relation client est la meilleure des méthodes. Elle vous permet à la fois de mettre en place une stratégie de bouche à oreille, de bénéficier de la satisfaction de vos clients pour avoir des recommandations de leur part.

La relation client est à la fois, créer développer et maintenir la relation avec vos  clients. Issu du marketing relationnel, elle a vu le jour dans les années 2000. Dès lors, les grandes entreprises s’en sont emparées. Elles l’ont bien utilisé pour développer leur chiffre d’affaires.

Le marketing relationnel a aussi vu le jour dans les années 2000. Il est basé sur le principe selon lequel l’entreprise doit mettre son client en sein de son organisation. concrètement, cela veut dire que l’entreprise doit faire de l’écoute client sa priorité et mettre tout en place dans l’organisation pour satisfaire le client.

En réalité, la relation client a toujours existé depuis le début du commerce. C’est grâce à la relation client, que vous préférez aller faire vos courses dans un magasin plutôt qu’un autre. Puisque vous vous sentez bien, que vous trouvez facilement ce dont vous avez besoin, que vous vous sentez compris… pourquoi aller voir ailleurs?

Seulement, de nos jours, la relation client n’est plus dédiée au commerce. Toutes les entreprises doivent la mettre en place pour se développer. Mais pourquoi? C’est ce que nous vous présentons dans la suite.

En effet, le contexte économique étant de plus en plus difficile, les clients sont exigeants. En outre, avec internet l’information est disponible, le client se renseigne seul. Ainsi, seules les entreprises qui ont su construire cette proximité avec leurs clients s’en sortent.

Lorsqu’un client se sent bien avec son fournisseur, il ne le quitte pas pour vous ou pour un autre. Sauf si vous avez quelque chose de fort qui mérite de franchir le pas.

En plus, le client qui vous apprécie et s’approvisionne chez vous, en parle à ses proches. Ainsi, vous bénéficiez du bouche à oreille et vous développez votre chiffre d’affaires aussi grâce à la satisfaction de vos clients.

Bientôt, vous n’aurez plus à chercher des clients, car plus vous en avez par recommandation de vos clients, et plus vous en aurez. Car chacun de vos clients seront vos ambassadeurs.

Voilà pourquoi aujourd’hui, tout le monde devrait se mettre à la relation client, pour développer son chiffre d’affaires par le temps difficiles. Mais, ceux qui ne le font pas encore, laissent le champs libre à ceux qui commencent.

Vous avez certainement des choses à dire, allez-y !

Republished by Blog Post Promoter

definir votre pac - plan d'actions commercialesPeu d’entrepreneurs savent qu’ils peuvent augmenter leur vente grâce à la définition d’un plan d’actions commerciales.

Un plan d’actions commerciales est un document qui contient votre démarche commerciale opérationnelle.  Il vous permet d’augmenter votre chiffre d’affaires, puisqu’il vous oblige à structurer votre démarche, planifier vos actions et à les suivre.

Avant d’élaborer le plan d’actions commerciales, vous devez posséder un plan marketing. Car ce dernier constitue votre stratégie, et sa traduction vous donne le plan d’actions qui lui, est opérationnel.

Le plan d’actions commerciales est de nos jours, souvent établi sur une période d’un an. Comme vous vous demandez comment un plan d’actions peut vous aider à trouver des clients, vendre plus et généralement augmenter vos ventes, vous découvrez dans cet article en quoi le plan d’actions commerciales est nécessaire pour votre développement commercial et si vous choisissez d’aller plus loin, vous trouverez comment faire pour avoir un plan d’actions commerciales efficace.

Puisque le plan d’actions commerciales fait suite au plan marketing, commençons par voir le plan marketing et ce qu’il vous apporte, puis terminons par le plan d’actions commerciales.

Le plan marketing se situe à deux niveaux : le premier stratégique et le second opérationnel. Le niveau stratégique est indispensable pour observer autour de vous, comprendre votre marché et trouver votre place. En outre, dans la relation client, il est important de comprendre vos clients, ce qui vous permet de prendre de temps en temps la dimension de votre marché. Avec cette partie stratégique vous connaissez les acteurs du marché, les alliances qui se font, les offres, les tendances…

La connaissance de ces informations vous amène lorsque cela est nécessaire, à revoir votre place dans ce marché. Vous vous remettez en question, car vous souhaitez offrir le meilleur à vos clients. Forcément donc, vous innovez, vous ajustez votre offre et vous rester dans votre marché à une place considérable.

 Dans la relation client, il est important de connaitre vos clients pour répondre à leur besoin. Une chose est de comprendre le marché, une autre est de connaitre vos clients. C’est pourquoi, après avoir analysé votre marché, vous devez confronter votre résultat par une connaissance de vos clients. Cette précaution vous fait gagner du temps lors de la commercialisation.

Cette commercialisation devra être planifiée rigoureusement et méthodiquement, et c’est ce que l’on appelle le plan d’actions commerciales. Il contient la liste de toutes vos actions avec les dates d’exécution de début et de fin, qui est responsable de ces actions, le coût de l’opération, vos commentaires…

Le plan d’actions commerciales est détaillé de telle manière à faciliter son exécution sans avoir à se poser la moindre question. C’est ainsi que vous saurez que vous détenez un vrai plan actions commerciales.

Pour avoir votre plan d’actions commerciales, contactez-nous.

Pour en savoir plus sur le sujet, lisez l’ebook “Construire votre plan d’actions commerciales pour augmenter vos ventes”

Vous avez certainement des choses à dire, alors allez-y !

Republished by Blog Post Promoter