produitLe produit constitue l’objet de votre relation client, le mobile de votre commercialisation. Sans produit, inutile de penser commercialiser quoi que ce soit.

Pourtant, il ne suffit pas d’avoir un produit pour être sûr de réussir sa commercialisation. Si telle est la situation, alors d’autres paramètres rentrent aussi en jeu. Dès lors la question qui se pose est de savoir quelle précaution prendre au niveau du produit pour assurer son succès sur le marché ? C’est cela que nous aborderons dans cet article.

D’abord un produit sur le marché, fait l’objet d’une promesse et les acquéreurs attendent nécessairement un bénéfice en retour. Lorsque vous êtes dans une démarche relation client, cette promesse devient encore plus significative. Autant dire que vous n’avez pas droit à l’erreur.

Pour être sûr de commercialiser votre produit, tout en répondant à la promesse faite à vos cibles, il convient donc d’identifier l’attente de vos clients et de concevoir votre produit pour y répondre. Ce qui vient d’être formulé en quelques mots, n’est pas aussi aisé à mettre en pratique. Toutefois, pour donner une chance à votre produit, vous devez vérifier qu’il remplit un certain nombre de critères.

Nous vous présentons ci-dessous une liste non exhaustive, qui vous sera très utile.

[bullet_list icon=”check” indent=”10px” style=””]

  • Produit pour une niche – Assurez-vous que vous visez une cible de niche. Autrement dit, votre produit s’adresse à une cible précise et hautement défini. Le but ici est de définir aussi précisément que possible les cibles. Donc, il ne s’agit surtout pas d’essayer de vendre à tout le monde.
  • Le besoin – Assurez-vous que votre produit répond à un problème que les membres de votre cible sont prêts à résoudre par quelque moyen que ce soit. Plus votre réponse est pertinente, plus ils seront prêts à payer pour s’en débarrasser.
  • Produit de test – Votre produit doit être conçu de manière à pouvoir permettre à vos cibles de le tester, le découvrir avant de s’engager. Certes cet aspect est intrinsèquement lié à votre produit. A vous de voir sous quelle forme une version de test ou de démonstration est possible.
  • Tester le concept – Il s’agit de tester votre idée avant même de vous lancer dans la production.

[/bullet_list]

En apportant un soin particulier à tous ces points, vous pouvez déjà être sûr de lancer un produit qui aura du succès sur le marché.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre aide pour votre produit.

Vous avez certainement des choses à dire, alors, allez-y !

Republished by Blog Post Promoter

Dans tout projet, on cherche à passer d’une idée à sa réalisation concrète. Au départ l’idée est plus ou moins précise et donc, elle va devoir subir des transformations. Ceci est nécessaire afin de s’assurer que l’on se rapprochera le plus possible de ce qu’on recherchait.

Pour cela, il est nécessaire de décomposer le projet en différentes étapes. Parmi celles-ci, on distingue la conceptualisation et la conception du projet. Dans la suite, nous allons nous focaliser sur la différence entre la phase de conceptualisation et la phase de conception dans un projet.

Mais, il existe plusieurs types de projets, plus ou moins importants et impliquant peu de personnes ou plusieurs acteurs.

En ce qui nous concerne, puisque nous sommes dans la relation client, nous allons nous focaliser sur les projets de création de votre produit.

Et, comme dans tout projet, nous allons passer de l’idée au produit ou service que vous voulez commercialiser.

Ainsi, votre projet peut être décomposé dans les grandes étapes suivantes :

–       définition précise du produit ou service à commercialiser

–       recherche d’information sur ce produit

–       recueil d’avis et conseils de spécialistes du domaine

–       test de l’idée auprès des cibles

–       définition du marché et de la clientèle

–       évaluation du chiffre d’affaires potentiel

Toutes ces étapes peuvent être regroupées en deux phases qui sont la conceptualisation et la conception.

Selon le dictionnaire Larousse, la conceptualisation est la représentation mentale générale et abstraite d’un objet. C’est l’idée que l’on se fait de quelque chose. Ainsi, dans votre projet, pour passer de l’idée à la réalisation vous allez devoir dans cette première phase avoir une bonne représentation de votre projet. Cette phase correspond à la définition du périmètre de votre projet. Ici vous êtes dans l’élaboration du concept : les grandes lignes. La phase sera plus ou moins facile selon l’ampleur du projet et les acteurs concernés.

Ainsi, vous allez identifier si votre projet le nécessite, les acteurs, les besoins matériels, et définir plusieurs scenarii…

Le résultat de cette phase sera votre cahier des charges précisant ce que fait votre produit ou non, qui sont les intervenants, les besoins….

Une fois que la phase de conceptualisation est assurée vous allez passer à la phase de conception. Celle qui vous permet de concevoir ce qui a été conceptualisé.

Dans cette phase, il s’agit d’élaborer votre idée de votre projet. Ce dernier est décomposé en étapes. Par exemple c’est dans la phase de conception que vous allez vous lancer dans l’étude de l’environnement pour définir votre positionnement, trouver vos partenaires, définir points forts à mettre en avant, tester votre produit auprès de vos cibles… Bref c’est la phase qui part de la recherche d’information sur le produit, jusqu’à l’évaluation du chiffre d’affaires potentiel.

Vous avez certainement des choses à dire alors, allez-y !

Republished by Blog Post Promoter

Diagnostic produit

Il est important d’effectuer le diagnostic de votre produit ou offre de services, quelle que soit le stade d’évolution de celui-ci, c’est-à-dire au moment de la conception, lancement, commercialisation… Le diagnostic produit ou celui du service, vous informe non seulement sur l’état d’avancement du processus de conception de votre produit ou service, mais aussi sur la facilité ou non de sa commercialisation.

En effet, le produit ou le service est le pilier de la relation client. Il fait partie des six rubriques importantes de la relation client, car il est l’objet de la relation. Autant dire que c’est lui qui porte la promesse faite au client. Bien conçu, il donnera satisfaction, mal conçu, il n’attirera pas l’attention et si par hasard il trouve acquéreur, il décevra. Dans ce dernier cas, inutile de penser que vous pourrez construire une relation avec vos clients.

Pour garder la maîtrise de vos actions et éviter de subir les effets de votre marché, vous devez effectuer régulièrement le diagnostic produit (si vous commercialisez des produits physiques) et le diagnostic service (si vous commercialisez des prestations de services).

Pour ce faire, nous vous livrons ici une méthode. Tout d’abord, vous devez commencer par définir votre produit ou service. Par exemple : pour un produit, il peut s’agir d’un produit High Tech (Smart, PC, …), comme d’une chaussure, tandis que pour les services, il s’agira d’une prestation (formation, conseil en marketing, installation…). Une fois que vous avez identifié vos produits et ou services, vous allez commencer par choisir ceux que vous avez le plus de chance de commercialiser.

Retenez-en un, deux ou trois mais pas plus. De ces trois, vous n’en retiendrez qu’un seul. C’est souvent ce choix est le plus dur à faire. Vous pouvez vous baser sur l’affinité que vous avez pour le secteur d’activité, le plaisir que vous ressentez en travaillant sur le produit ou service… Ce dernier choix peut aussi se faire en vous basant sur le potentiel de l’activité. Par exemple vous avez déjà plusieurs clients pour le produit ou service…

Une autre solution pour effectuer ce choix est de vous rendre sur cet URL : https://www.relationclient-davpro.fr/outils-gratuits et d’exécuter l’outil gratuit pour chacun de vos produit ou service retenu. Cet outil vous aide à retenir le produit ou service qui a le plus de chance en termes de potentiel de développement.

Maintenant, c’est à vous de choisir un seul produit ou service. Une fois que votre choix est fait pour ce produit ou service, vous effectuerez votre diagnostic pour celui-ci. Si vous faites encore d’autres diagnostics, ils doivent tous être réalisés pour ce même produit ou service.

Avant de commencer le diagnostic, voyons ce qu’il vous révèlera concrètement. Il vous précise ce qu’il reste à faire sur votre produit afin de le rendre attractif et bénéfique pour vos clients. Il peut aussi vous proposer des pistes d’amélioration ou de redéfinition de votre produit ou service, si celui-ci n’est pas encore assez bien travaillé.

Ainsi, dans 75% des cas, le diagnostic produit ou service vous fait gagner du temps et de l’argent, puisqu’il vous permet d’améliorer votre produit ou service, en travaillant sur ses points faibles, avant de rencontrer le client. Vous augmentez ainsi votre taux de conversion clients.

Vous êtes maintenant prêt pour réaliser votre diagnostic produit ou service. Ce diagnostic est à votre disposition à un tarif très attractif. Il vous suffira de répondre aux questions posées, pour accéder à vos résultats et conseils.

Pour en savoir plus

Vous avez certainement des choses à dire, alors, allez-y !

Republished by Blog Post Promoter

Dans le processus de développement commercial, la différenciation de produits et services est vraiment importante. Elle permet de se démarquer au sein d’un marché, en différenciant l’entreprise de ses concurrents. La différenciation d’un produit ou d’un service est particulièrement importante de nos jours, puisque les marchés sont extrêmement concurrentiels, du fait du nombre limité de clients face à une offre de plus en plus importante.

La différenciation d’un produit ou service s’effectue au moment de l’élaboration de la stratégie marketing.

L’analyse du marché vous permet de collecter les informations nécessaires pour vous différencier de la concurrence. Pour effectuer une analyse du marché efficace, vous devez travailler à la fois sur deux aspects : le premier concerne ce que les principaux acteurs du marché font, le second ce que vous pourriez faire différemment. A partir de ces deux éléments, vous allez ensuite élaborer votre stratégie.

Les marchés étant de plus en plus dynamiques, différencier votre entreprise de vos concurrents est un processus continu. Et c’est cela que la démarche relation client vous apporte. Elle vous permet de faire preuve d’innovation et de fournir des produits et services plus attractifs et performants que ceux de vos concurrents. Si toutefois, vous arrêtez le processus relation client, vous vous ferez rattraper par la concurrence.

Une entreprise qui veut rester longtemps dans son marché et occuper une position dominante, doit intégrer la démarche relation client pour développer de nouveaux produits et aller de l’avant afin de maintenir sa position sur son marché et conserver une avance sur ses concurrents sur une longue période.

Lire la suite la semaine prochaine.

Vous avez certainement des choses à dire, alors allez-y!